Produits & solutions

Conseils & services

Intérêts négatifs sur les nouvelles hypothèques

Depuis le début du mois de novembre, il est possible de bénéficier d’un bonus lors de la conclusion d’un contrat de crédit Libor en WIR garanti par gage immobilier. Une campagne de la Banque WIR soc. coopérative vise à accroître la masse monétaire de son système de monnaie complémentaire, unique au monde. Le secteur suisse de la construction en profitera également.

Bâle, le 17 novembre 2016 | La politique des taux d’intérêt négatifs de la Banque nationale suisse fait toujours les gros titres: aujourd’hui déjà, certaines banques commerciales répercutent ces taux négatifs sur les opérations passives de leurs clients – et ce plancher historique devrait persister encore pendant un bon moment. Toutefois, à ce jour, les banques n’ont pas encore traduit ces taux négatifs sur leurs opérations de financement. La Banque WIR soc. coopérative en tire donc des conséquences plutôt inhabituelles: les personnes qui contractent un nouveau crédit Libor en WIR et disposent d’une solvabilité suffisante peuvent, depuis le début de novembre, bénéficier d’un bonus unique, équivalent à 1% de la somme de crédit WIR.

La condition de dĂ©part est entre autres un nouveau volume de crĂ©dit (garanti par gage immobilier ou une autre sĂ»retĂ©, de mĂŞme valeur au minimum) pour les financements en question: «Nous renforçons ainsi le système WIR, en l’approvisionnant en nouvelles liquiditĂ©s», explique Germann Wiggli, prĂ©sident du directoire de la Banque WIR. 

Le crédit Libor en WIR repose sur le taux Libor à 3 mois et est proposé actuellement à 0% pour le logement en propriété et à 0,5% pour les constructions industrielles. Outre les participants actuels au réseau WIR, de nouveaux clients PME ainsi que tous les collaborateurs d’entreprises clientes détenant un compte WIR peuvent également bénéficier de ces conditions avantageuses et de la campagne promotionnelle de bonus.

La campagne promotionnelle de bonus pour le crĂ©dit Libor en WIR est cependant limitĂ©e dans le temps: elle prendra fin avec l’épuisement du volume du crĂ©dit de 50 millions de WIR donnant droit au bonus  â€“ ou au plus tard le 31 dĂ©cembre 2017. «Étant donnĂ© que, lors d’investissements dans la construction, la part WIR se situe gĂ©nĂ©ralement entre 5 et 10 %, nous pouvons tabler par extrapolation, pour ce secteur, sur des chiffres d’affaires supplĂ©mentaires de l’ordre de 500 millions Ă  un milliard de francs», affirme Germann Wiggli.

La durée minimale de ces crédits, soumis au processus d’appréciation ordinaire, est de trois ans, la somme de crédit WIR maximale donnant droit à un bonus étant plafonnée à un million.

IntĂ©rĂŞts nĂ©gatifs sur les nouvelles hypothèques (PDF)