Produits & solutions

[Translate to Francais:]

Ă€ propos de nous

Suisse et pour la Suisse

Le point commun entre une entrepreneuse, un ébéniste et une famille? Notre banque coopérative pour PME et clients privés, pionnière et pragmatique.

Fondée en 1934, notre banque coopérative est un partenaire solide qui épaule ses clients, des PME et des clients privés. Fidèle à sa devise, «Suisse et pour la Suisse», elle propose une monnaie complémentaire pour des entreprises prospères, des produits bancaires modernes et des solutions d’épargne et de prévoyance comptant parmi les meilleures sur le marché.

Histoire

La Banque WIR a été fondée en 1934 et ses activités sont soumises à la loi fédérale sur les banques depuis 1936.

Une chance dans la crise

La crise Ă©conomique mondiale qui sĂ©vissait depuis 1929 et a atteint son apogĂ©e en 1934 a Ă©tĂ© le dĂ©clencheur de la crĂ©ation de WIR Cercle Ă©conomique soc. coopĂ©rative par Werner Zimmermann, Paul Enz et 14 autres personnes.

L’idée, inspirée par la théorie du libre penseur Silvio Gesell sur une économie libre, était de répondre à l’approvisionnement trop faible en argent, résultant de sa thésaurisation, en ne payant plus d’intérêts sur le capital utilisé. Cet argent «libre» a été appelé plus tard l’argent «neutre». Une taxe aurait en revanche dû être payée pour l’argent inactif.

Un Cercle Ă©conomique solide

Le Cercle économique n’était pas la première organisation à proposer une sorte d’échanges basés sur cette théorie de l’argent. Durant ces années de crise, des associations d’entraide se sont créées un peu partout dans le monde pour organiser un commerce basé sur l’échange entre leurs membres. Toute une série de cercles d’échanges sans argent liquide ont également vu le jour en Europe. La plupart n’ont toutefois pas survécu longtemps, soit parce qu’ils manquaient de fondements juridiques, soit parce qu’ils ont fait faillite, soit parce qu’ils ont perdu en importance avec la fin de la crise.

Seul le Cercle économique a traversé les époques. Mais les objectifs de réforme monétaire, et avant tout l’attitude critique face à l’habitude de payer des intérêts, conformément à la théorie de l’argent libre, ont vite été abandonnés. Un intérêt modeste a donc été perçu sur les crédits WIR et les parts de la coopérative ont été rémunérées. L’argent inactif n’a ainsi jamais été frappé que d’une taxe de conservation indirecte, d’ailleurs complètement abandonnée dès 1948. La notion d’entraide est présente depuis la fondation.

Une banque à part entière

Contrairement aux organisations basées sur le troc, WIR Cercle économique soc. coopérative jouit depuis 1936 des droits et des obligations d’une banque. Cela présente notamment l’avantage de pouvoir piloter la masse monétaire WIR par le biais de l’octroi de crédits WIR et d’être ainsi en mesure de donner les impulsions nécessaires au système WIR.

La banque s’est continuellement développée depuis sa fondation.

Dates-clés / chronologie

2021: Le nom officiel allemand de la banque est changĂ© en «Bank WIR» (en français, le nom «Banque WIR» est dĂ©jĂ  utilisĂ© depuis 1998). «Bank» est antĂ©posĂ© et intĂ©grĂ© Ă  la marque figurative. Ce changement prend ainsi en compte la stratĂ©gie de diversification visant Ă  faire de la banque un institut financier innovant, sĂ»r et stable sur le plan financier.


2020: En collaboration avec la fondation de libre passage de la Banque WIR, VIAC lance en mai la première solution de libre passage entièrement numĂ©rique de Suisse. 

La banque poursuit rigoureusement sa stratĂ©gie de numĂ©risation et de diversification: ainsi, en mai, la banque lance, avec «FX Trading», la collaboration avec la start-up fintech AMNIS Treasury Services SA, qui exerce ses activitĂ©s dans le nĂ©goce de devises en ligne pour les PME. En septembre, elle commence Ă  coopĂ©rer avec Credit Exchange SA et sa plateforme d’intermĂ©diation d’hypothèques numĂ©riques CredEx. En octobre, la Banque WIR annonce sa participation Ă  l’entreprise Vermando AG, qui propose des solutions numĂ©riques pour l’intermĂ©diation entre propriĂ©taires immobiliers et PME artisanales.

En progression Ă  5,7 milliards de francs, le total du bilan atteint un nouveau record.  


2019: Bruno Stiegeler succède le 1er juin Ă  Germann Wiggli, qui a passĂ© 13 ans Ă  la tĂŞte de la Banque WIR. Parallèlement, le directoire est renouvelĂ© et Ă©tendu.

L’assemblée générale élit Karin Zahnd Cadoux première présidente du Conseil d’administration.


2018: L’environnement de taux nĂ©gatifs a des effets positifs pour les clients: la Banque WIR propose l’hypothèque valeur ajoutĂ©e WIR, qui permet au preneur de crĂ©dit de recevoir un crĂ©dit d’intĂ©rĂŞts pour le financement d’affaires nouvelles en WIR.


2017: En collaboration avec la fondation de prĂ©voyance Terzo de la Banque WIR, VIAC lance la première solution de prĂ©voyance entièrement numĂ©rique de Suisse. L’offre fait mouche: l’application gagne d’innombrables prix Fintech et – plus important encore – elle est très bien accueillie par les Ă©pargnants du pilier 3a.


2016: Le 1er novembre, la Banque WIR aborde l’avenir numĂ©rique avec un nouveau visage.

Pour que la banque puisse continuer Ă  bĂ©nĂ©ficier d’une bonne capitalisation pour sa stratĂ©gie de croissance, la dĂ©cision est prise d’augmenter le capital de 190 000 parts ordinaires au maximum. Sur la base d’une valeur nominale de 20 francs, le capital social coopĂ©ratif augmente ainsi de 3,8 millions de francs pour s’établir Ă  22,8 millions de francs.

Le système WIR est repositionné et se distingue avec un paquet pour PME avantageux. Avec la plateforme de négoce et d’échange WIRmarket et les possibilités de paiement modernes telles que l’application WIRpay et la carte WIRcard plus, le système WIR est attrayant et numérique.


2015:  La gestion du crĂ©dit devient un domaine indĂ©pendant et le directoire est Ă©largi Ă  cinq membres.

Atteignant 5,03 milliards de francs (CHF/CHW), le total du bilan dĂ©passe la barre des 5 milliards.

La Banque WIR soc. coopĂ©rative accueille son 10 000e bailleur de fonds

Le système WIR de la Banque WIR est présenté dans le film primé Demain de Mélanie Laurent et Cyril Dion.


2014:  Le livre Faszination WIR – Resistent gegen Krisen, Spekulation und Profitgier est publiĂ© Ă  l’occasion du 80e anniversaire de la Banque WIR.

A fin dĂ©cembre, la somme totale des crĂ©dits dĂ©passe la barre des 4 milliards et s’élève Ă  4,08 milliards de francs (CHF/CHW).

Fondation de la sociĂ©tĂ© EFIAG - Emissions- und Finanz AG (Efiag) avec 14 autres banques.

Lancement du compte d’épargne 60+ et du compte courant EUR/USD.


2013: La Banque WIR se lance dans les opĂ©rations de leasing et prend une participation de 50% dans IG Leasing AG de la Regiobank Solothurn.

Ouverture d’une agence à Sierre en novembre.

Augmentation du capital, qui passe Ă  18,56 millions de francs.


2012: Introduction du MarchĂ© WIR Ă©lectronique (rĂ©pertoire des participants) et de l’application WIRGASTRO pour Apple et Android smartphones.

Introduction du crédit d’investissement WIR LIBOR.

S’élevant Ă  2,03 milliards de francs, le volume des fonds de la clientèle dĂ©passe la barre des 2 milliards.

Petra Müller est la première femme à siéger au Conseil d’administration.

Le total du bilan franchit la barre des 4 milliards.


2011: Introduction du nouveau système bancaire de base Finnova et orientation de la banque sur les exigences futures.


2009: La Banque WIR fĂŞte ses 75 ans.


2008: Ouverture d’une agence Ă  Coire en avril.

Introduction de l’Internet-Banking en mai.


2007: Lancement des comptes Ă  terme et du rĂ©pertoire des participants WIR en ligne.

Quatrième augmentation du capital. Le capital social atteint 17,68 millions de francs.

La plateforme OTC de la Banque Cantonale Bernoise devient la deuxième place de négoce après la bourse interne à admettre le négoce des parts ordinaires de la Banque WIR. Les parts ordinaires peuvent désormais être achetées également par des non-clients.


2006: Introduction du crĂ©dit VERT (pour les systèmes de chauffage reposant sur les Ă©nergies renouvelables).

L’exposition «Les Zurichois et l’argent» au musée de la Bärengasse à Zurich présente les débuts du règlement en WIR et la monnaie complémentaire WIR


2005: La valeur boursière des parts ordinaires de la Banque WIR Ă©tant Ă©levĂ©e (plus de 1000 francs suisses), l’assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale dĂ©cide de les fractionner dans un rapport de 5 pour 1. La nouvelle valeur nominale d’une part ordinaire s’élève ainsi Ă  20 francs (contre 100 francs auparavant).

Lancement des hypothèques à taux fixe avec réduction de taux et de l’hypothèque LIBOR..

Désormais, les clients privés peuvent profiter des modèles hypothécaires CHF de la banque dans le secteur des immeubles d’habitation.

Le total du bilan franchit pour la première fois la barre des 3 milliards.


2004: Troisième augmentation du capital. Le capital social atteint 14,4 millions de francs. Tous les clients de la Banque WIR peuvent acquĂ©rir des parts ordinaires.

Avec l’approbation de la Banque mondiale, la British Standards Institution de Londres attribue Ă  la monnaie complĂ©mentaire WIR le code Ă  trois lettres CHW, formĂ© conformĂ©ment Ă  la norme ISO 4217.


2003: Introduction du compte Terzo (pilier 3a) et du compte de libre passage. Le total du bilan franchit pour la première fois la barre des 2 milliards.


2002: Nouveau site web avec une offre Ă©tendue pour clients entreprises et clients privĂ©s.


2001: Introduction des crĂ©dits SPLIT WIR et CHF.

Introduction des crédits en compte courant WIR couverts, avec une charge d’intérêts réduite en cas de couverture par le compte de placement.


2000: Deuxième augmentation du capital. Le capital social atteint 10 millions de francs.

Ouverture de la Banque WIR au public. Les clients privés et les clients entreprises peuvent bénéficier d’offres favorables dans le domaine CHF, qu’ils utilisent ou non le WIR pour leurs paiements. Introduction de l’Electronic Banking, du compte loyer et du compte garantie de loyer. Répertoire des restaurateurs WIR sur WAP.


1999: Lancement des crĂ©dits combinĂ©s WIR/CHF pour le financement global dans les domaines de la construction et de la rĂ©novation d’immeubles, de l’investissement et de l’hypothèque. Introduction des paiements Ă©lectroniques EFTPOS (Electronic Fund Transfer at Point of Sale) aux points de vente pour rĂ©gler des achats en WIR et/ou en CHF dans des magasins qui acceptent les paiements en WIR. Mise en service du site de la Banque WIR sur Internet.


1998: CrĂ©ation d’un compte de placement offrant un taux d’intĂ©rĂŞt intĂ©ressant et changement officiel du nom en «Banque WIR».


1997: CrĂ©ation des rĂ©pertoires des participants WIR sur CD-ROM. Introduction du compte courant en CHF, premier produit bancaire de type classique proposĂ© Ă  la clientèle.


1995: StratĂ©gie de diversification visant Ă  accroĂ®tre l’activitĂ© dans le secteur des transactions en CHF. Le nom de «Banque WIR» commence Ă  s’imposer pour remplacer celui de «Cercle Ă©conomique», de plus en plus sujet Ă  une interprĂ©tation erronĂ©e.


1992/93: Première augmentation de capital. Le capital de la coopĂ©rative est portĂ© Ă  8 millions de francs afin de crĂ©er une base solide permettant d’élargir la marge de manĹ“uvre de l’entreprise et de dĂ©velopper l’activitĂ© commerciale en CHF.


1980-91: Le chiffre d’affaires passe de 250 millions Ă  plus de 2 milliards de francs. Fin de la pĂ©riode d’expansion incontrĂ´lĂ©e.


1973: Mesures contre le nĂ©goce non autorisĂ© d’avoirs WIR.


1964: Le chiffre d’affaires dĂ©passe pour la première fois 100 millions de francs.


1958: Nouvelle image directrice. Concentration sur la promotion des intĂ©rĂŞts des petites et moyennes entreprises. Accentuation du caractère d’entraide et renforcement du statut de coopĂ©rative.


1954: Accueil de participants WIR non officiels pour conquĂ©rir de nouveaux segments de marchĂ©.


1952: Le Cercle Ă©conomique prend ses distances Ă  l’égard de la thĂ©orie de l’argent libre et verse des intĂ©rĂŞts sur le capital de la coopĂ©rative. Le chiffre d’affaires dĂ©passe 10 millions de francs.


1948: Abandon de l’expĂ©rience de l’«argent fondant» et rapprochement avec les principes commerciaux traditionnels.


1940: Ouverture du cercle, qui Ă©tait rĂ©servĂ© exclusivement aux coopĂ©rateurs WIR jusqu’alors, Ă  tous les participants actifs.


1936: Soumission Ă  la loi sur les banques.


1934: Fondation par Werner Zimmermann, Paul Enz et 14 autres personnes.

Banque WIR: allez de l’avant

Epargne ou financement. PME ou particulier. Dans tous vos projets, avec nous, vous allez de l’avant.