Magazine clients

Magazine clients

Bâle, le 18 mars 2016 | Forte de l'association de produits bancaires traditionnels et du système WIR unique au monde, la Banque WIR soc. coopérative peut se réjouir d'un bon exercice 2015, en dépit d'un environnement économique exigeant. La somme du bilan est en hausse de 12,4% par rapport à l'année précédente et s'inscrit à 5,2 milliards de francs.

Avec une progression de 424,1 millions de CHF (+10,4%), les prêts à la clientèle y ont contribué de manière déterminante. Les dépôts de la clientèle en WIR et CHF ont augmenté de 12,7% à 3,79 milliards de CHF. Le bénéfice s'est accru de 1,5% à 13,7 millions de CHF. Le conseil d'administration propose à l'assemblée générale la distribution d'un dividende plus élevé sous forme de dividende avec réinvestissement de 10 CHF (année précédente: 9,75 CHF) en parts ordinaires. Les bailleurs de fonds recevront une nouvelle part ordinaire par tranche de 400 francs de dividende.

Germann Wiggli, président du directoire, ne cache pas sa satisfaction au vu du résultat enregistré: "Comme vous le savez, la Banque nationale suisse (BNS) a déclenché un véritable tremblement de terre le 15 janvier 2015 en supprimant le taux plancher du franc suisse vis-à-vis de l'euro." Les entreprises exportatrices, la gastronomie et l'hôtellerie ainsi que le commerce de détail n'en finissent d'ailleurs pas d'en subir les conséquences. "Notre robuste résultat a été rendu possible par la combinaison de conditions attrayantes, la grande confiance des clients et notre fort ancrage en Suisse."

Notre part ordinaire négociée en interne et sur la plateforme de la Banque cantonale bernoise a elle aussi bien évolué: pour un volume de 27,5 millions de francs au total négocié en 2015 (correspondant à 63 046 parts ordinaires), le cours a augmenté de 3,5% pour s'établir à 443 francs.

La Banque WIR soc. coopérative a encore renforcé sa base de fonds propres l'an dernier: ses fonds propres pouvant être pris en compte ont crû de 450,1 à 465,6 millions de francs, dépassant de la sorte le minimum légal requis, qui est de 381,3 millions de francs. En outre, le taux de fonds propres (leverage Ratio), avec 7,3%, excède largement l'exigence minimale d'après Bâle III (3%).

Germann Wiggli reste par conséquent optimiste, même au regard de nouvelles baisses potentielles des taux d'intérêt et de renforcement des conditions cadres réglementaires: "Nous sommes parés pour affronter l'avenir."


Pour toute question:

Volker Strohm, porte-parole
medien(at)wir.ch
Tél. 061 277 92 27

BANQUE WIR SOC. COOPÉRATIVE
Auberg 1
4002 Bâle

www.banquewir.ch
www.facebook.com/wirbankgenossenschaft
www.twitter.com/wirbank



Fichers

Initier chat