Produits & solutions

RĂ©sultats semestriels forts pour la Banque WIR

Au premier semestre 2021, la Banque WIR a réalisé un bénéfice proche de 11 millions de francs. Parmi les facteurs qui ont contribué à ce solide résultat, citons la croissance significative des crédits hypothécaires, le niveau d’activité positif des opérations d’intérêt ainsi que la solution de prévoyance numérique VIAC. Par ailleurs, le total du bilan a atteint un niveau record de 5,9 milliards de francs.

Bâle, le 30 juillet 2021 | La Banque WIR se rĂ©jouit d’un bon premier semestre 2021: Ă€ environ 11 millions de francs, les bĂ©nĂ©fices ont augmentĂ© par rapport Ă  la mĂŞme pĂ©riode de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente (10,5 millions de francs). «Nous avons enregistrĂ© un rĂ©sultat d’exploitation particulièrement satisfaisant», a dĂ©clarĂ© le CEO Bruno Stiegeler Ă  propos du rapport intermĂ©diaire des six premiers mois. «En tant que banque coopĂ©rative 100% suisse, nous sommes parvenus Ă  trouver un juste Ă©quilibre entre une politique commerciale pragmatique et prudente et une prise de risques calculĂ©e qui nous permet de saisir de nouvelles opportunitĂ©s.»

Avec plus de 4,1 milliards de CHF/CHW, les crĂ©dits hypothĂ©caires ont connu une augmentation significative de 6,3% sur six mois. De quoi contribuer Ă  permettre au total du bilan d’atteindre un nouveau sommet de 5,87 milliards de francs (+2,9%). M. Stiegeler souligne que cette croissance du cĂ´tĂ© du crĂ©dit a pu ĂŞtre gĂ©nĂ©rĂ©e malgrĂ© une politique de financement très prudente: «Nous continuons Ă  rĂ©duire les risques et appliquons une politique prudente de provisionnement et de corrections de valeur.» Au cours des six premiers mois de l’annĂ©e, la Banque WIR a Ă©galement augmentĂ© les dĂ©pĂ´ts de ses clients de 3,0%, pour atteindre 4,2 milliards de CHF/CHW. «Notre objectif est de continuer de satisfaire pleinement nos clients en leur proposant des solutions d’épargne et de prĂ©voyance aux meilleures conditions.»

Une fois de plus, la base de capital de la Banque WIR dĂ©passe de loin les exigences rĂ©glementaires: mesurĂ© par rapport aux prescriptions en matière de fonds propres de Bâle III, le ratio BRI au 30 juin Ă©tait de 16% (objectif rĂ©glementaire: 11,2%), le ratio d’endettement maximum Ă  8,1% (valeur cible rĂ©glementaire: 3%). Cette sĂ©curitĂ© et cette stabilitĂ© se manifestent Ă©galement dans la confiance que nous accordent les bailleurs de fonds: la part ordinaire de la Banque WIR a augmentĂ© de 26 francs, soit 6,5% depuis le dĂ©but de l’annĂ©e (plus la distribution du dividende de 10.25 francs). La performance de 8,4% de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dent Ă©tait dĂ©jĂ  impressionnante. 

La performance encourageante des marchĂ©s se reflète dans le rĂ©sultat commercial: après la perte enregistrĂ©e Ă  la mĂŞme pĂ©riode de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente, la Banque WIR affiche Ă  la mi-2021 un bĂ©nĂ©fice de 9,8 millions de francs. «Nous investissons traditionnellement et dĂ©libĂ©rĂ©ment une partie de notre solide base de fonds propres dans des titres largement diversifiĂ©s Ă  tous Ă©gards – en mettant bien sĂ»r l’accent sur des titres suisses de premier ordre», explique Mathias Thurneysen, directeur financier de la Banque WIR.

Le rĂ©sultat d’exploitation est caractĂ©risĂ© par une forte activitĂ© des opĂ©rations d’intĂ©rĂŞts. Le produit brut des opĂ©rations d’intĂ©rĂŞts a augmentĂ© de 1,7 million de francs pour atteindre 33,5 millions de francs (+5,5%). «Les marges ont Ă©tĂ© maintenues et les bĂ©nĂ©fices ont augmentĂ© dans des conditions de taux d’intĂ©rĂŞt qui sont demeurĂ©es difficiles», prĂ©cise M. Stiegeler. Le revenu des activitĂ©s de services avec la monnaie complĂ©mentaire WIR a diminuĂ© de 1 million de francs – mais il y a une bonne raison Ă  cela: «Dans le contexte de la pandĂ©mie de COVID-19 et du confinement qui en dĂ©coulĂ©, lequel a frappĂ© de plein fouet un certain nombre de secteurs, nous avons pris l’initiative d’inscrire ponctuellement des pertes de revenus. Dans le cadre de la campagne très rĂ©ussie
#zusammenstark (plus forts ensemble) en soutien aux entreprises, Ă  chaque vente additionnelle de WIR, nous avons renoncĂ© Ă  la moitiĂ© de la contribution au rĂ©seau pendant six mois», explique M. Stiegeler. «Cette somme importante a directement bĂ©nĂ©ficiĂ© aux PME.»

La Banque WIR n’a pas identifiĂ© Ă  ce jour d’impacts significatifs de la crise du COVID-19 sur les positions de crĂ©dit des clients PME. Toutefois, au niveau du portefeuille de crĂ©dits, des provisions et des corrections de valeur sont rĂ©gulièrement inscrites par souci de prudence et de prĂ©voyance.

Meilleur exemple de l’offensive numĂ©rique dĂ©ployĂ©e par la Banque WIR, la première solution de prĂ©voyance en titres entièrement numĂ©rique lancĂ©e en novembre 2017 continue d’afficher une progression fulgurante. VIAC compte actuellement environ 53 000 clients (annĂ©e prĂ©cĂ©dente: 28 000) pour un patrimoine sous gestion de 1,34 milliards de francs (annĂ©e prĂ©cĂ©dente: 500 millions). Rien qu’au cours des six premiers mois de cette annĂ©e, 10 000 nouveaux clients, reprĂ©sentant plus de 500 millions de francs d’actifs sous gestion, ont Ă©tĂ© ajoutĂ©s. «Cette croissance rapide profite durablement aux bĂ©nĂ©fices de la Banque WIR», dĂ©clare M. Stiegeler,
qui envisage d’autres innovations concernant VIAC avant la fin de l’annĂ©e. 

RĂ©sultats semestriels forts pour la Banque WIR (PDF)

En raison de travaux d'entretien, l'E-Banking ne sera pas disponible le 18 juin de 22.00h jusqu'au 19 juin, 06.00h environ.

En raison de travaux d'entretien, l'E-Banking ne sera pas disponible le 18 juin de 22.00h jusqu'au 19 juin, 06.00h environ.